03. avril 2020

Faire du vélo malgré le mal au dos?

Faire du vélo malgré le mal au dos?

En cas de mal au dos, faire du vélo peut même être bienfaisant. Mais attention: pour ménager le dos et pratiquer une activité agréable, le vélo doit être bien réglé.

En cas de mal au dos, le mouvement peut contribuer à fortifier des muscles faibles ou douloureux et prévenir les maux de dos, lesquels sont généralement dus à une musculature faible.

La position est décisive
De nombreux cyclistes se plaignent d’avoir mal au dos. Ces douleurs sont généralement imputables à une mauvaise position sur le vélo. Si par exemple le cadre est trop grand, le cycliste doit se pencher très en avant, ce qui crée des tensions dans la zone des vertèbres lombaires. Le choix de la selle et de son angle sont eux aussi primordiaux: dans l’idéal, les hanches et les fesses ne doivent pas glisser d’avant en arrière lors du pédalage. Autre raison fréquente aux douleurs: une musculature du dos et du tronc trop peu développée. 

Bien régler la hauteur de selle
Par ailleurs, la selle ne doit pas être trop haute pour éviter d’avoir à effectuer une torsion et à tendre la jambe à chaque coup de pédale. Mais si pour la majorité des gens, la position horizontale de la selle est correcte, la modification de son inclinaison peut dans certains cas soulager le mal de dos. Et enfin, la hauteur du guidon doit être ajustée de manière à ce que vous vous teniez droit, dans une position confortable avec les coudes légèrement pliés.
 
Rouler sans souffrir 
En cas de maux de dos, roulez sur des routes plates et asphaltées et évitez les chemins de terre afin de limiter au maximum les secousses et les vibrations.
Entraînez la musculature profonde de votre dos par des exercices spécifiques qui le stabilisent et le renforcent. 
Réglez la hauteur et l'inclinaison de votre guidon de sorte à être assis droit avec les coudes légèrement pliés. 

Faible efficacité des amortisseurs 
Le rôle des amortisseurs (par exemple avec les fourches télescopiques ou les selles avec amortisseurs) est discutable, tandis que la taille du vélo, l’inclinaison de la selle et la hauteur du guidon sont essentielles. On ne peut pas affirmer que plus d’amortisseurs réduisent les douleurs. De façon générale, une position correcte est plus importante que le confort mécanique. Par conséquent, adopter une position corporelle appropriée est le facteur le plus efficace pour réduire les maux de dos à vélo.

Se sentir à l’aise sur son vélo
La position «correcte» est une affaire très personnelle pour laquelle il n’existe pas de recette universelle. 
Le pédalage doit être facile, ne provoquer aucune douleur et être aisé. Pour que faire du vélo soit un plaisir, il est important de bien prendre le temps de faire les réglages nécessaires afin d’obtenir un rapport équilibré entre hauteur de guidon, type/inclinaison de selle et longueur du vélo. Il est en outre important de faire régulièrement de l’exercice pour renforcer la musculature du dos et du tronc.

Auteur: Dr méd. Hanspeter Betschart, Co-responsable Medbase Abtwil, médecine interne générale FMH, médecine du sport SSMS, médecin de l’association Swiss Cycling
 

Medbase on Facebook
en haut

Nous utilisons des cookies et des technologies similaires pour améliorer l'expérience de l'utilisateur sur notre site web. Pour de plus amples informations, veuillez consulter notre déclaration de protection des données. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies et de technologies similaires.